Actualités

Paris Match
23 Aug 2019 19:32

Cancer du sein : Maëlle n'est plus, mais sa voix fait écho

Cancer du sein : Maëlle n'est plus, mais sa voix fait échoA 33 ans, Maëlle Sigonneau est décédée d'un cancer métastatique du sein. Sur un podcast réalisé avec l'anthropologue Mounia El Kotni, elle livre un témoignage bouleversant et questionnant sur le statut des patientes dans leur parcours de soins.


Franceinfo
23 Aug 2019 17:57

Méfiez-vous des tests ADN vendus sur internet !

Méfiez-vous des tests ADN vendus sur internet !Les Français ont de plus en plus recours aux tests ADN vendus sur Internet pour rechercher leurs origines. Dans son dernier numero, le magazine Que Choisir met en garde contre le business de cette « genetique recreative ».


RFI
23 Aug 2019 16:51

Paludisme en Afrique: comment prévenir la résistance aux médicaments ?

Paludisme en Afrique: comment prévenir la résistance aux médicaments ?La résistance aux médicaments contre le paludisme va-t-elle s'étendre à l'Afrique ? C'est la question que posent des scientifiques africains, regroupés pour la première fois en réseau. Le Plasmodium Diversity Network Africa (PNDA) publiait ce jeudi 22 août un article dans le prestigieux journal américain Science. L'enjeu de cette recherche est de comprendre les souches du paludisme spécifiquement africain.Depuis 2013, 15 scientifiques africains dans 15 pays du continent étudient la génétique des parasites responsables du paludisme. Jusqu'à présent, les parasites africains étaient considérés comme uniformes, comparés par les chercheurs occidentaux avec ceux d'Asie ou d'Amérique latine.Or, selon la première recherche en réseau du Plasmodium Diversity Network Africa (PDNA), leur génétique est belle et bien distincte du Cap-Vert à l’Éthiopie, de l'Afrique du Sud à la Côte d'Ivoire. Loin d'être anodine, cette avancée est essentielle, car elle permettra de mieux prévenir la résistance aux médicaments anti-paludéens.Composition génétique changeante« Nous avons montré que la composition génétique des parasites est changeante, explique le Professeur Abdoulaye Djimdé, directeur du PDNA, ce réseau de chercheurs africains auteur de l'article dans la revue Science. Il faut prendre cela en compte lors du développement de nouveaux médicaments, mais aussi lors du développement de nouveaux vaccins contre le paludisme et lors du développement de nouveaux outils de diagnostic. »Cette résistance au traitement a fait son apparition en 2008 au Cambodge et se propage toujours en Asie. Mais selon les biologistes africains, des prémices pourraient conduire à la résistance aux médicaments également en Afrique. Ils ont observé des changements génétiques des parasites au Ghana et au Malawi.92 % des cas de paludisme en Afrique en 2017« Bien souvent, poursuit le Professeur Abdoulaye Djimdé, on constate que des vaccins développés donnent de bons résultats en laboratoire. Mais lorsqu'on arrive sur le terrain, on est déçu. Et cette déception est essentiellement due au fait qu'on n'a pas pris suffisamment en compte les spécificités des parasites que l'on retrouve sur le terrain. »Il faut rappeler que le paludisme reste un problème de santé publique majeur. En 2017, 92% des cas et 93% des décès dus à cette maladie sont survenus sur le continent africain, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Plus édifiant encore, la moitié des cas dans le monde ont été enregistrés dans cinq pays, dont quatre États africains : le Nigeria (25%), la République démocratique du Congo (11%), le Mozambique (5%), l’Inde (4%) et l’Ouganda (4%), toujours selon l'OMS.► À lire aussi : Paludisme: une toxine anti-moustique pour lutter contre la maladieTraitement préventif expérimenté au BurkinaAvec près de 12 millions de cas de paludisme enregistrés en 2018 au Burkina Faso, le pays représente plus de 5,4 % du total mondial. La maladie a également causé le décès de 4000 Burkinabè, dont 60% sont des enfants de 0 à 5 ans.Pour lutter efficacement contre cette maladie, le Burkina expérimente depuis 2014, la « chimioprévention du paludisme saisonnier ». Un traitement préventif qui consiste à donner aux enfants de 0 à 5 ans, les plus touchés par la maladie, des comprimés durant les mois de haute transmission, de juillet à octobre.Diminution nette des cas de paludismeLa commune de Laye, à 30 km à l'ouest de Ouagadougou, a fait partie des premières à recevoir ce traitement préventif. Les cas de paludisme y ont ainsi considérablement baissé par rapport aux années antérieures depuis le début de la chimioprévention du paludisme saisonnier.« Depuis l'arrivée du médicament, le paludisme a diminué, confirme Naba Djiguemdé, l'un des notables du village. Et si cela continue ainsi, cette maladie va disparaître. Avant, pendant la saison pluvieuse, on pouvait conduire les enfants au dispensaire cinq à six fois en raison du paludisme. Maintenant, on n'y va plus. Ou une fois, tout au plus. »Protéger 3 millions d'enfantsAvec l’expérimentation de ce traitement préventif, le gouvernement espère protéger environ 3 millions d’enfants. « La CPS est la chimioprévention du paludisme saisonnier qui consiste en fait à administrer des médicaments aux enfants sous forme de prévention pendant la saison de haute transmission afin de les protéger du paludisme », explique le Docteur Justin Sawadogo, responsable de la prévention médicamenteuse au programme national de lutte contre le paludisme.Gregoire Kaboré, père d’un enfant de quatre ans, soutient que son fils fréquente de moins en moins le dispensaire depuis qu’il est soumis au traitement préventif. « Il a reçu le produit, confie-t-il. Dans l'ensemble, il n'y a pas de problème, ça va. Il ne fréquente plus le centre comme ça. Le traitement est bon, très bon ! »Selon les responsables du programme national de lutte contre le paludisme, la CPS devrait réduire de 75% les cas de paludisme simple et de paludisme grave au Burkina Faso.► À lire également : Les raisons de l'épidémie de paludisme au Burundi


Franceinfo
23 Aug 2019 16:02

Santé : le scorbut, retour d'une maladie oubliée

Santé : le scorbut, retour d'une maladie oubliéeEn six mois à peine, trois patients se sont présentés au CHU de Nice (Alpes-Maritimes) avec une grave carence en vitamine C. Cette substance organique est indispensable à la vie, mais le corps humain ne la fabrique pas et ne la stocke pas, ce qui peut provoquer l'apparition du scorbut. Le scorbut touche les personnes en grande précarité "Les gens peuvent se présenter avec des douleurs musculaires diffuses, une asthénie, une fatigabilité des troubles du sommeil, des saignements de nez... Plein de petites manifestations qui peuvent être négligées par les patients. Quand elles sont toutes présentes ensemble, cela doit faire penser à des carences en vitamine C", explique Nathalie Tieulié, médecin interne au service rhumatologie du CHU de Nice. Il suffit de trois mois sans vitamine C pour être carencé et en danger. Faute de soins, le scorbut peut être mortel, comme jadis, quand la peste des mers faisait des ravages chez les marins privés de fruits et de légumes lors des grandes traversées. Aujourd'hui, le scorbut apparaît chez des personnes en grande précarité.


Slate.fr
23 Aug 2019 14:39

Il faut en finir avec le cliché de la «femme à chats»

Il faut en finir avec le cliché de la «femme à chats»Aucune corrélation n'existerait entre la présence d'un félin dans votre maison et la dépression, la solitude ou l'anxiété. Souvent plainte voir moquée, dans l'inconscient collectif la «femme à chat» possède une ou plusieurs bêtes. Elle est souvent vue comme une personne qui vit dans la solitude, qui souffre de dépression et ...


Non Stop People
23 Aug 2019 12:36

Jean-Luc Delarue mort : Faustine Bollaert lui rend hommage

Jean-Luc Delarue mort : Faustine Bollaert lui rend hommageIl y a sept ans jour pour jour, Jean-Luc Delarue est décédé des suites d’un cancer de l’estomac. Alors que sa famille a toujours du mal à s’en remettre, Faustine Bollaert a décidé de rendre hommage à l’ancien animateur. Non Stop People vous en dit plus.


Futura
23 Aug 2019 11:28

Alzheimer : une nouvelle théorie pour expliquer la maladie

Alzheimer : une nouvelle théorie pour expliquer la maladieLa théorie dominante actuelle pour expliquer la maladie d'Alzheimer est que l'accumulation de protéines Tau et amyloïdes, que l'on observe dans le cerveau chez tous les malades, est la cause de la dégénérescence progressive et de la mort des neurones. Mais depuis quelques années, cette théorie en tant qu'explication exhaustive du mécanisme de la maladie est remise en question. Une nouvelle théorie vient peut-être aider à la compréhension de la pathogenèse complexe de cette maladie, malheureusement si fréquente.


Le HuffPost
23 Aug 2019 10:31

Bousculade avant un concert de Soolking à Alger, plusieurs morts

Bousculade avant un concert de Soolking à Alger, plusieurs mortsALGÉRIE - Une bousculade mortelle est survenue aux entrées d’un stade d’Alger peu avant un concert du rappeur-star algérien Soolking, dont une chanson est dédiée au Hirak, le mouvement de contestation qui agite le pays depuis le 22 février, ont indiqué ce vendredi 23 août les services de secours à l’AFP. Selon cette source, le mouvement de foule a coûté la vie à cinq jeunes de 13 à 22 ans. 


Slate.fr
23 Aug 2019 10:24

Fréquenter les espaces verts avec assiduité, c'est bon pour la santé

Fréquenter les espaces verts avec assiduité, c'est bon pour la santéLes espaces verts sont des vecteurs de santé mentale et physique. «Le parc Montsouris, c'est le domaine où je promène mes anomalies, où j'me ­décrasse les antennes des mesquineries de la vie», chantait Jacques Higelin. De nombreuses études démontrent que gambader au milieu des arbres, se balader dans un parc ou ...


Slate.fr
23 Aug 2019 06:34

Ça sent le roussi pour la vape, mais Juul vaut 38 milliards de dollars

Ça sent le roussi pour la vape, mais Juul vaut 38 milliards de dollarsAlors que des nuages sombres s'accumulent au-dessus de la vape, le géant se lance à la conquête du marché mondial. Un peu trop assuré·es de l'innocuité de la cigarette électronique, surtout lorsqu'elle est comparée à son équivalent combustible et goudronné, les adeptes du vapotage peuvent désormais commencer à s'inquiéter pour leur ...


Le HuffPost
23 Aug 2019 04:18

Dix erreurs de conservation des aliments à éviter

Dix erreurs de conservation des aliments à éviterALIMENTATION - À moins que vos produits frais se gâtent inopinément ou prennent un goût avarié, il est facile d’oublier l’importance d’une conservation appropriée. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les fruits et légumes affichent le plus grand taux de déchets de tous les types d’aliments. Ce gaspillage est non seulement coûteux mais mauvais pour l’environnement. ...


Franceinfo
22 Aug 2019 21:22

Seniors : face au défi de la dépendance, l'alternative des familles d'accueil

Seniors : face au défi de la dépendance, l'alternative des familles d'accueilLorsque Natacha Tournon cuisine, ce n'est pas uniquement pour sa famille. Toute l'année, elle accueille trois personnes âgées. Il y a dix ans, cette ancienne auxiliaire de vie a fait le choix de devenir accueillante familiale. Lassée des structures d'accueil traditionnelles, elle voulait offrir à ses aînés un accompagnement personnalisé. Au quotidien, Natacha Tournon peut compter sur l'aide de ses enfants. Toujours prêts à donner un coup de main, ils côtoient les personnes âgées depuis longtemps. Infatigable, elle s'occupe de ses pensionnaires toute la journée, 24 heures sur 24. Sa philosophie : préserver l'autonomie des résidents. En moyenne deux fois moins cher qu'en Ehpad Pour les accueillir, le couple a dû s'adapter. Il y a dix ans, ils ont créé une deuxième maison attenante à la leur. Lits médicalisés, douche à l'italienne, location d'équipements médicaux et même rampe d'accès pour un total de 130 000 euros d'investissements. La formule est avantageuse pour les personnes âgées, grâce au crédit d'impôt et aux APL, notamment. Le reste à charge est d'environ 1 000 euros, soit en moyenne deux fois moins cher qu'en Ehpad. Natacha Tournon touche quant à elle un salaire trois fois plus élevé que lorsqu'elle était auxiliaire de vie, mais contre une surveillance jour et nuit et peu de vacances. En France, 18 000 personnes âgées et handicapées bénéficient de ce système. En 2050, près de 5 millions de Français auront au moins 85 ans.


Franceinfo
22 Aug 2019 17:33

À vrai dire. Faut-il se méfier de la pilule du lendemain ?

À vrai dire. Faut-il se méfier de la pilule du lendemain ?On l'appelle (à tort) pilule du lendemain. Ce comprimé de rattrapage évite aux femmes une grossesse non désirée. Il peut être administré jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protegé ou à la protection défaillante. Contrairement à certaines légendes, ce contraceptif ne peut pas rendre stérile et n'est pas une forme d'avortement.


Slate.fr
22 Aug 2019 17:29

Vous avez intérêt à fréquenter les espaces verts avec assiduité

Vous avez intérêt à fréquenter les espaces verts avec assiduitéLes espaces verts sont des vecteurs de santé mentale et physique. «Le parc Montsouris, c'est le domaine où je promène mes anomalies, où j'me ­décrasse les antennes des mesquineries de la vie», chantait Jacques Higelin. De nombreuses études démontrent que gambader au milieu des arbres, se balader dans un parc ou ...


Franceinfo
22 Aug 2019 11:59

Infirmière, elle devient journaliste !

Infirmière, elle devient journaliste !Malika Surbled, 41 ans, a ete infirmiere pendant dix ans avant de devenir journaliste. Aujourd'hui redactrice en chef adjointe du magazine professionnel Actusoins, elle ne regrette pas son choix.


Nos clients

La Roche-PosayAstra ZenecaBrothierEucerinOtsukaNordicBoehringer Ingelheim Mundi PharmaNovo NordiskExpanscienceNestléMenarini Bristol-Myers SquibbTakedaAspenAbbvie
Voir tous nos clients