FICHE CONSEIL N°3

Se démarquer dans son mail de motivation

Le contenu du mail qui accompagne votre CV est la première chose que lira le recruteur : soignez son apparence et son contenu.

Quelques conseils de notre coach vous permettront de perfectionner votre mail de motivation :

Soyez concis

Un mail de motivation réussi est synthétique, clairement construit et illustre la valeur ajoutée du candidat. Il doit tenir sur 10 à 15 lignes au maximum.

Le conseil de notre coach :

Le plus important est de montrer tout de suite qu’il ne s’agit pas d’une lettre type lambda : évoquez rapidement la société pour laquelle vous postulez et évitez les formulations toutes faites.

N’hésitez pas à vous faire recommander

La recommandation d’un collaborateur de l’entreprise, connu par le recruteur, est l’un des points clés d’un mail de motivation. La personne qui vous recommande doit être informée et connaître le poste auquel vous postulez dans l’entreprise. Tenez là ensuite au courant de l’évolution de votre candidature.

Le conseil de notre coach :

Lorsque vous demandez une recommandation, assurez-vous que la personne en question est d’accord pour recevoir un appel du recruteur et prendra 5 minutes de son temps pour discuter de votre profil avec lui. Il faut donc faire attention avec les personnes très haut placées, dont le nom peut ouvrir bien des portes mais qui sont souvent injoignables.

Comment commencer votre mail

Oubliez les généralités. Dès les deux premières phrases, en accroche du mail de candidature, une indication sur l’adéquation entre le poste et votre profil s’impose (« expert depuis plus de 8 ans dans le secteur… », « récemment diplômé en marketing de la santé… »).

Le conseil de notre coach :

S’il est primordial de soigner sa lettre de motivation, gardez toujours en tête que le recruteur risque fort de lire votre mail en diagonale. Les éléments-clés doivent donc être bien mis en valeur au début du mail.

Introduisez des mots clés

Etant donné que votre mail sera lu à la fois par des opérationnels et par un DRH généraliste, utilisez des termes maîtrisés par tous : n’hésitez pas cependant à reprendre certains termes « forts » présents dans l’offre d’emploi. Si votre formation est connue, voire reconnue du recruteur, n’hésitez pas à la préciser si vous êtes en début de carrière.

Le conseil de notre coach :

Imprégnez-vous de la culture de l’entreprise en consultant le ou les sites internet. Utilisez leur langage (chaque entreprise a une façon personnelle de nommer les choses). Mettez en avant les aspects de votre profil qui correspondent à ses valeurs.

Adaptez votre mail à votre type de candidature

A chaque situation, son type de mail de motivation : selon que vous répondiez à une offre d’emploi, que vous soyez recommandé ou que vous remplissiez un formulaire de candidature en ligne, votre mail n’abordera pas les choses dans le même ordre.

Le conseil de notre coach :

La quantité d’informations ne doit pas être la même selon si vous êtes recommandé par quelqu’un de proche du recruteur ou si vous envoyez une candidature spontanée.

N’ayez pas peur d’évoquer vos réussites

Faire ressortir un ou deux succès phares récemment obtenus sera un argument apprécié par le recruteur. Bien sûr, il s’agit de prouver vos arguments, en chiffrant vos résultats ou en illustrant comment vous y êtes parvenu.

Le conseil de notre coach :

Pour parler de vos succès, restez-en aux faits : il vaut toujours mieux évoquer l’organisation réussie d’un colloque plutôt que de mentionner les compliments reçus par votre direction.

Interpellez votre recruteur

Pour éveiller l’attention du recruteur, posez-lui des questions pertinentes. Vous pouvez ainsi l’interroger sur les moyens mis en œuvre pour remplir les objectifs du poste. Et ajouter une conclusion du type : « Je serais ravi de pouvoir échanger avec vous sur ces questions. Pouvons-nous nous rencontrer ? »

Le conseil de notre coach :

Si l’entreprise que vous visez n’offre pas de poste à l’heure actuelle, ne vous découragez surtout pas : vous pouvez toujours entrer en contact avec une personne qui travaille dans le service recherché et lui demander de vous rencontrer le temps d’un café. Cela montrera votre motivation et établira un premier contact qui vous sera précieux lorsqu’un poste se libérera.

Allez droit au but

Entrez tout de suite dans le vif du sujet dans votre mail de motivation. L'accroche de votre lettre de motivation doit être percutante : la première phrase est primordiale.

« Comme l’indique l’article des Echos du12 janvier, le laboratoire ABC est en pointe dans le domaine des biotechnologies. Très intéressé par ce sujet… »
" Vous souhaitez recruter un/e X pour renforcer votre département Y, mes qualités professionnelles correspondent au profil que vous recherchez »

Le conseil de notre coach :

Soyez percutants mais ne cherchez pas à tout prix à jouer l’originalité dans la phrase d’accroche, au risque de tomber à côté de la plaque.

Adoptez un style sobre et direct

Préférez les phrases courtes et claires et adoptez un style simple qui sera plus compréhensible pour le recruteur. La perception qui émanera de votre lettre n’en sera que plus positive et dynamique.
« Répondant en tout point aux qualités recherchées, je serais ravi(e) d'intégrer votre société »
« Ayant effectué un stage de neuf mois dans un réseau de visite médical, j'aimerais enrichir mes connaissances au sein de votre entreprise…»
« Après 6 ans passés en tant que responsable logistique sur des sites à l'étranger, je souhaite me rapprocher de ma région d'origine, qui est celle de votre entreprise. »
« J'ai acquis chez ABC une expérience de chargé de veille stratégique durant un an. Le poste que vous proposez me semble similaire et je pense correspondre au profil que vous recherchez. »

Le conseil de notre coach :

Souvent, nous avons naturellement tendance à écrire des phrases longues. Relisez-vous bien, et forcez-vous à scinder les phrases qui comportent trop de propositions. Cela vous obligera à plus de clarté dans vos propos.

Choisissez les bons mots

Repérez le champ sémantique utilisé dans l’offre et intégrez certains mots dans votre argumentation, ainsi que du vocabulaire spécifique à votre activité ou secteur. Le recruteur percevra votre appartenance au même univers.
Pour un job de chef de produit web, cela peut donner :
stratégie emailings, actions de marketing direct, coordination de projets, campagne de fidélisation, analyse comportementale des internautes, conception-rédaction, jeux-concours, actions de promotion.

Le conseil de notre coach :

Attention à ne pas « jargonner » pour autant, en distillant à tout va des mots techniques ou des anglicismes.

Donnez une valeur ajoutée à votre lettre

Trop de candidats répètent les étapes de leur CV dans leur mail de motivation. Un bon CV, c'est bien. Mais un bon CV avec une lettre maline qui l'accompagne, c'est plus pertinent. C'est aussi dans la lettre que vous pouvez présenter la vision que vous avez de votre métier.
Capacité à encadrer, sens de l'organisation, méthode :
« A mon arrivée en 20XX dans l'entreprise ABC, j'ai souhaité réorganiser les méthodes de travail de mon service en concertation avec l’équipe en place. La durée des réunions a été limitée à 30 minutes et l’organisation en a été revue avec la création d’un cadre d'ordre du jour, un standard de compte-rendu et un système de suivi des plans d'action. Le temps de travail a ainsi été rationalisé et le nombre de projets mis en œuvre a augmenté significativement. »

Le conseil de notre coach :

Ne donnez dans votre lettre que les éléments les plus marquants de votre CV : un diplôme reconnu, une expérience dans une entreprise-phare du secteur, ou tout ce qui peut répondre à un critère spécifique différenciant pour le poste.